Pages

jeudi 14 janvier 2010

Le Guérisseur, par Inger Ash WOLFE

RÉSUMÉ : À Port Dundas, petite commune somnolente du Canada, Hazel Micallef, chef de police (par intérim) depuis plusieurs années déjà, 61 ans, divorcée, tourmentée par des maux de dos épouvantables, essaie vainement de noyer sa douleur dans les anti-inflammatoires et le whisky. Un jour semblable à tous les autres, un drame effroyable vient ébranler la quiétude de cette ville endormie. Une de ses habitantes est retrouvée sauvagement assassinée. La victime est une femme de 81 ans, atteinte d’un cancer en phase terminale. Son corps est découvert à son domicile, la gorge tranchée, maculé du sang d’autres personnes et la bouche tordue en un affreux rictus. Jamais on n’a vu telle abomination dans la région. Mais deux jours plus tard, une affaire étrangement similaire est recensée à quelques centaines de kilomètres de là. Peu à peu, les cas se multiplient et Hazel se retrouve lancée à la poursuite d’un tueur en série bien particulier qui sillonne le pays d’ouest en est, mû par une macabre mission…


MON APPRÉCIATION : Abandon de lecture p. 107.  Je ne sais pas si c'est parce que je commence un rhume, mais je ne suis pas capable de continuer ma lecture.  Je trouve l'écriture sans relief, je me sens enfermée dans le récit et je n'arrive pas à saisir la logique du tueur en série.  Ce roman n'est pas pour moi, mais il sera peut-être pour vous, qui sait?  (Inger Ash Wolfe est le pseudonyme d'un auteur très célèbre des États-Unis, mais je ne sais pas lequel.) Éditions Fleuve Noir, collection Policier/Thriller, 2009, 348 pages.


source pour image de couverture et description : éd. Fleuve noir

5 commentaires:

Suzanne a dit…

Euh je vais passer outre pour celui-là. Soigne bien ton rhume ma belle.

Élianthe a dit…

En tout cas, ce n'est pas ce "Guérisseur"-là qui soignera mon rhume! :-D

zarline a dit…

Selon moi, tu ne manques pas grand chose. J'ai trouvé la fin vraiment décevante. Dommage car l'idée de départ était plutôt originale. Bon rétablissement!

Joelle a dit…

Dommage, je me trouvais déjà des atomes crochus avec le personnage principal et son mal de dos !!! mdr ! Je le note quand même ... on ne sait jamais ;) Et puis, puisque je suis de passage sur ton blog, je te souhaite une belle et heureuse année 2010 !

Élianthe a dit…

Zarline : Merci de me rassurer! Mais j'ai quand été un peu déçue, car le roman semblait prometteur au départ.

Joëlle : merci d'être venue sur mon blogue et merci pour tes voeux! Et ce n'est pas parce que ce roman n'était pas pour moi, qu'il ne pourrait pas être pour toi!