Pages

lundi 17 octobre 2011

La princesse maudite

Auteur : Julie Kagawa
Série : Les royaumes invisibles, tome 1
Éditions : Harlequin (2011)
Collection : Darkiss
Nombre de pages : 576

Résumé : Ethan a disparu… À la veille de son seizième anniversaire, Meghan découvre qu’on a enlevé son petit frère. Dans le même temps, elle apprend qu’elle est une fille fée, la princesse maudite d’un royaume invisible dont il lui faut franchir la porte si elle veut retrouver Ethan. Prête à tout, Meghan accepte de passer de l’autre côté du miroir au risque de sa vie. Et, sitôt transportée dans la forêt magique, elle voit se dresser en travers de sa route le prince Ash, le plus dangereux des êtres dangereux qui peuplent les royaumes invisibles…

Mon avis :

J'ai repéré ce roman chez Karine de Mon coin lecture et comme je suis fana des fées, je me suis empressée de le réserver à ma bibliothèque.  Et ce malgré ma légère crainte parce qu'il s'agissait d'un roman pour adolescentes des éditions Harlequin!  Heureusement pour moi, l'histoire d'amour n'était pas du tout «cucul»!

Même si La princesse maudite n'est pas un roman parfait, pour moi, il a entièrement rempli son office, qui était de me faire rêver.  D'après le peu que j'en connais, il est très proche de la mythologique féérique classique - attention, ici, on est très loin de la gentille fée Clochette de Walt Disney!  Les fées des cours Seelie (de l'Été) et Unseelie (de l'Hiver) sont magnifiques, mais oh! combien redoutables!  La pire chose à faire avec une fée est de conclure un marché ou de lui devoir une faveur, car le prix à payer est toujours terrible...

À la veille de son seizième anniversaire, Meghan découvre que son petit frère Ethan a été enlevé et emmené au pays des fées.  Elle a d'abord de la difficulté à le croire, mais décide de partir à sa recherche avec son ami de toujours, Robbie, qui se révélera bien différent de ce qu'il a toujours été.  J'ai beaucoup aimé le fait que l'auteur ne nous fasse pas perdre trop de temps du côté des humains et nous conduise rapidement au pays des fées.  Et dès lors, l'action ne ralentira pas d'un iota et Meghan ainsi que ses alliés auront à combattre des adversaires tous plus dangereux et hideux les uns que les autres...

J'ai beaucoup aimé la description des différentes parties du royaume féerique de même que la diversité des créatures magiques décrites par l'auteur.  Elle mêle avec beaucoup d'imagination des êtres du folklore féerique traditionnel comme le roi Oberon et les reines Mab à d'autres complètement nouveaux pour moi comme le roi Machina et sa cour de Fer.  Les personnages méchants sont plus nombreux que les bons, mais Meghan trouvera quand même du soutien auprès du chat Grimalkin, de son ami Puck et même du trop séduisant, mais inquiétant Ash, prince de l'Hiver.

Durant la grande partie de l'intrigue, Meghan dépend entièrement des autres parce qu'elle ne connaît pas le pays des fées et ses usages.  De même, elle ignore tout au sujet de la magie et a de la difficulté à accepter sa nouvelle réalité.  Mais petit à petit, elle nous révèle tant son courage que sa détermination, de même que sa sensibilité et sa loyauté à l'égard de ses proches.  Je l'ai trouvée très sympathique et je l'ai suivie volontiers tout au long de sa quête.

Il est certain que l'écriture de La princesse maudite ne révolutionnera rien, qu'il y a des répétitions, surtout au niveau des personnages qui finissent par tous se ressembler un peu et que l'intrigue est des plus conventionnelles.   De même, j'aurais aimé que Meghan passe plus de temps à la cour de son père et que les personnages utilisent davantage la magie.   Mais malgré cela, je me suis complètement laissée emporter par l'histoire et j'ai été enchantée de voyager au pays des fées et je n'ai pas vu les heures s'écouler durant le temps que j'y ai passé.  J'ai adoré ma lecture et suis donc plus qu'enthousiaste à l'idée de lire la suite des aventures de Meghan et de ses amis.  J'espère juste que ce sera très bientôt!
 
Source image et résumé : Fnac

1 commentaire:

Malorie a dit…

Voilà qui semble bien tentant. Merci pour ta participation.