Pages

mercredi 25 janvier 2012

Ce pays de rêve

Auteur : Michel Langlois
Tome 1 : Les surprises du destin
Éditions : Hurtubise (2011)
Nombre de pages : 480

Résumé : 1627, Charente. Arnaud, douze ans, accompagne ses parents adoptifs à La Rochelle pour un baptême.  Le garçon ne se doute pas qu’il y restera coincé pendant plus d’un an, car le siège de la ville, ordonné par Louis XIII, débute dès le lendemain de son arrivée.  Cette expérience éprouvante le rend précocement adulte et apte à relever tous les défis.

Après avoir suivi son apprentissage de charpentier-menuisier de moulin au sein des Compagnons du Tour de France, Arnaud effectue un premier voyage en Nouvelle-France.  Ce qu’il y découvre le convainc de revenir s’établir à Québec, là où son métier fait de lui un homme précieux pour la colonie naissante.  Le travail n’y manque pas, et les péripéties de toutes sortes non plus.  L’immigrant est fasciné par ce pays neuf, le courage de ses habitants, les contrastes de son climat.

Seule ombre au tableau: les femmes sont rares et toutes sont déjà promises à d’autres. Arnaud désespère de pouvoir se marier jusqu’au jour où la chance lui sourit, des circonstances pittoresques le conduisant à croiser la route de la charmante Agathe.  Mais la Nouvelle-France est une contrée qui réserve aux pionniers son lot de dangers, et un drame épouvantable frappe Arnaud et le contraint à se lancer dans une quête périlleuse…

Mon avis :

J'abandonne à la page 103.  Avec un Arnaud de 12 ans et surtout avec les aventures qu'il vit et qui me semblent peu vraisemblables pour un jeune de son âge, j'ai eu l'impression que l'auteur ne s'adressait pas à un lectorat adulte.  Et Abel, l'ami d'Arnaud, qui, à 20 ans, semble lui, avoir affronté des périls dignes du capitaine Bonhomme, me fait rendre les armes.  D'autant plus que je n'aime pas le ton de l'ouvrage, qui, à mon sens, frise parfois le vaudeville.  C'est dommage, car j'aime les romans historiques et encore plus quand ils parlent de mon pays.

Couverture et résumé : Librairie Pantoute

1 commentaire:

Suzan a dit…

C'est bon à savoir. Merci de tes mots. Ça va me permettre de passer mon chemin face à cette lecture. De toute manière jMen ai encore plusieurs dans ma pile ;-)